MUSIQUE

Album "Anzur"​ Voyage au pays des ancêtres

Laissez-vous emporter par des chants envoûtants et intemporels qui évoquent un monde ancien encore vivant en nous. Des chants de femmes qui viennent du fond des âges, témoins d'une civilisation profondément animiste où le profane et le sacré se rejoignent.

Sissi a su saisir l'essence des chants qui lui ont été transmis par les anciennes de sa famille pour écrire et composer complaintes, chants de cérémonie, chants d'exil, chants de récolte…

Sissi a gardé son prénom usuel qui est celui de sa grand-mère paternelle. Elle a choisi comme patronyme Imaẓiten qui veut dire les gens de Mẓita, sa région, à a croisée de multiples métissages culturels, bien perceptibles dans ses chants aux rythmes et mélodies variés. C'est avec le grand Saïd Akhelfi, maître incontesté de la flûte traditionnelle, multi instrumentiste et mémoire vivante de la musique Algérienne mais surtout Kabyle qu'elle a choisi de réaliser cet opus. 

L'album 'Anzur' est épuré. Il va à l'essentiel. Il est aérien grâce au souffle de la flûte et à la voix céleste de Sissi. Il nous offre des chants sortis des profondeurs de la terre qui vont toucher le ciel.
Fermez les yeux et écoutez!

Traductions

Voici une traduction des passages des morceaux qui vous donneront les clés pour entrer dans un univers où la métaphore est le mode d'expression dominant. 

Chants 1 à 5 : Chants de mariage. Il est question des mariés, de leurs qualités physiques et morales. Courageux comme un tigre ou un lion, beau comme l'étoile au firmament, belle comme une perdrix... Il est question d'anges, de henné, de youyous, de cortège. Il est question de généalogie, d'ancêtres, de fertilité, de transmission...

1.SliƔ i uslilew (Noces)

Lorsque la nouvelle de tes noces est parvenue à mes oreilles, j'ai franchi les montagnes. 

De quelle demeure proviennent ces chants et ces youyous? C'est dans la demeure de mon frère que la fête bat son plein, c'est son mariage que l'on célèbre le premier.

 

 

2.Lemluk (Les anges veillent sur les mariés)

Que l'on apporte le tapis et le bougeoir pour le henné. Les anges te protègent oh! toi le marié semblable à l'étoile au firmament. 

3. Lḥeni (Cérémonie du henné)

Toi poudre de henné emporté par le vent, à une fille bien mariée il importera peu d'être orpheline et sans famille. 

4.Isli (Louanges au marié)

Oh! toi le marié, tu es la graine qui sèmera tout un champs. Malheureux ton ennemi, il ignore combien tu es noble. Heureux ton ami, tu le soutiendras dans l'épreuve. 

5.Lferḥ (Jour de joie)

Oh! demeure qui inspire le respect. Tu appartiens au Caïd Amar qui prépare ses cavaliers. Oh! toi le marié, selle ton cheval et prend fièrement la tête du cortège. 

6. Zahr iw (Complainte)

Je pleure sur mon triste sort. Chacun a eu sa part de bonheur alors que moi les malheurs m'accablent.Fais-toi une raison et accepte ce que tu ne peux changer. 

7.Ixf iw (Au temps qui passe)

Comment puis-je me débarrasser du Malin qui me suit partout, qui me détourne de Dieu et de mes prières. Il veut me faire oublier que la mort attend au bout du chemin et que mon être qui n'a connu que joie et bonheur ici-bas finira en poussière. 

8.Anzur (Pélerinage au pays des ancêtres)

Oh! Combien j'aimerais fouler la terre de Rbeɛa, le pays de mon père et de ma mère, le pays des âmes généreuses. Exauce ma prière oh Dieu bienveillant. Oh! Sidi Bqas w adrar, le saint protecteur des Imaẓiten, soit mon guide dans cette quête!

9.Vav w aḥriq (Cueillette des olives)

Il pleut, il pleut sur les monts, oh! maître des lieux la récolte sera bonne. A vous qui récoltez les olives que Dieu vous donne la force. 

10.Muḥend w lḥusin (Louanges à Muḥend w lḥusin)

Oh! Cheikh Muḥend semblable à une fleur de laurier rose, un chapelet à la main le prophète est ton compagnon de prière car tu es un modèle de piété. 

***La photo de la maisonnette en fond de page représente le lieu saint évoqué dans le morceau "Anzur". Le saint protecteur du village y serait enterré. On s'y rend à pied, c'est le point culminant de la montagne IMAZITEN. Là haut, on a une vue imprenable sur toutes les montagnes et villages alentour. On entre dans cette petite maisonnette courbé car elle est trop petite et on allume des bougies, on brûle de l'encens et on prie pour que Sidi Bqas  ( diminutif de Belqacem) intercède auprès de dieu pour qu'il exauce nos prières.